l'aventure ensemble...
...ou quelques émotions à partager !


Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Mes amis

Album photos

Rubriques

Culture et tradition
Faune en tout genre
Paysages et flore
Sous la mer...
Vie quotidienne
Voyages...

Mes amis


Menu

Scden CGT Mayotte
Association Naturalistes de Mayotte
La cimade
RESF Mayotte


Mayotte vue du ciel

 

 

Mayotte est une île fantastique au niveau des paysages. En rando, sur les plages, au bord de l'eau ou sous l'eau, on se régale.

Mais alors vue du ciel... C'est EXTRAORDINAIRE.

 

Nous avons eu la chance de survoler notre belle île à bord de deux petits ULM. Plus précisément, le tour du "sud sauvage". Pour ceux qui connaissent : départ de Dapani, au sud, survol de la plage de N'Gouja, le récif sud, remontée à l'ouest jusqu'à l'îlot de Sada, puis on coupe l'île à droite du Mont Combani pour déboucher, à l'est, entre Passamainti et M'Tsapéré, droit sur la "passe en S".

La redescente est magnifique, avec un survol de tout le récif sud-est,  de l'ilôt Bandrélé, du récif Bambo, pour atteindre à la pointe sud l'îlot de sable blanc.

 

Le survol du Mont Choungui est également spectaculaire, plus mouvementé, et le caillou mythique à son sommet paraît bien petit vue d'en haut.

 

Nous avons choisi de faire ce vol de 45 minutes à marée très basse, afin que le récif de corail se découpe très nettement. On vous laisse admirer les paysages...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 C'était FANTASTIQUE. Merci *

Les * se reconnaîtront !

 



Publié à 19:14 le 9/10/2010 dans Paysages et flore
Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

La pêche aux crabes

 

Un ami vient de nous initier à la pêche aux crabes de mangrove. Nous avons donc passé une matinée très agréable, dans une baie magnifique, à traquer ce crustacé à la forme caractéristique.

 

Quelques minutes de marche dans la mangrove suffisent pour rejoindre le point de départ de cette partie de pêche. Le paysage est magnifique...

 

 

 

 

 

Le crabe de mangrove se pêche au Mabawa, qu'il faut solidement accrocher au bout d'une ligne, puis jeter à quelques mètres. Gallien a du s'y reprendre à plusieurs fois au début, mais a vite acquis cette technique ancestrale...

 

 

 

 

Dès que le crustacé a "goûté" au mabawa, il faut le tirer lentement jusqu'à "l'homme à l'épuisette", qui, d'un geste assuré et vigoureux, attrapera la bestiole.

 

 

 

 

 

Belle prise. Mais attention à ne pas mettre ses doigts, les pinces étant d'une puissance étonnante.

 

 

 

 

Bonne pêche pour cette matinée. Rinçage et brossage sont les ultimes étapes de préparation des crabes, avant un "endormissement" au congélateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le chemin du retour, un petit crabe violoniste, étonnant avec son corps bleu et sa pince plus grosse que lui, nous menace dangereusement...

 

 



Publié à 20:17 le 14/02/2010 dans Paysages et flore
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

L'île blanche...

 

Comme partout, ici aussi c'est la reprise.

Reprise du travail, reprise des activités multiples, reprise des sorties et encore des découvertes !

 

Voici donc l'Ile Blanche, petit coin de terre juste en face de Longoni, à quelques dizaines de mètres des cages de la ferme aquacole Mayotte Aquaculture.

 

Ce lieu porte bien son nom : sous les rayons de soleil, la roche resplendit. Des cavités permettent heureusement de se protéger et... de jouer. Attention néanmoins : les abords faits de plaques rocheuses sont glissants. Gallien a donc bien sûr testé et, après une chute douloureuse, a arboré un oeil gonflé et coloré pendant une semaine !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au loin, on distingue trois cages contenant essentiellement des ombrines. L'aquaculture existe à Mayotte depuis plusieurs années mais son essor est difficile. Les conditions de transport (coût du fret aérien) et l'absence de débouchés suffisants au niveau local sont des freins importants. Les investissements publics et les grands discours politiques ne pourront malheureusement pas palier ces handicaps...

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 20:27 le 4/09/2009 dans Paysages et flore
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Caribou aux Corses

 

Voyez-vous le petit point au loin dans le  ciel ? C'est l'avion qui entame sa descente... juste au-dessus de la barge qui vous mènera de Petite à Grande Terre.

 

Hé oui, à ce stade vous êtes arrivés à Mayotte, vous pouvez déjà admirer le lagon, distinguer la barrière de corail, et vous imaginer dans quelques minutes barboter dans l'eau !

 

 

 

 

Mais toutes les eaux ne sont pas idéales pour la baignade. La mangrove est plus agréable à découvrir depuis le canoë...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu d'exercice physique ? Les noix de coco se méritent et ne se laissent pas approcher si facilement...

 

 

 

 

 

 

 

Le Mont Choungui est au mieux de sa forme en cette période : la saison des pluies étant terminée, nous pouvons le gravir sans difficulté. Et affronter sa peur du vide !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit moment d'aventure : l'ilôt de M'tsamboro nous abrite le temps d'un bivouac. Après l'installation des tentes et l'aménagement des lieux, on profite du cadre : lecture sous le soleil, découverte du récif, bavardages sous le ciel étoilé après un coucher de soleil à faire rêver...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez, dernière empreinte de ce voyage hors du commun : c'est que nous sommes imprégnés de stéréotypes... mais quel plaisir de se sentir là, au milieu de l'océan indien, sous le soleil exotique de cette petite île !

 



Publié à 06:45 le 17/05/2009 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

La Mangrove en Canöe

 

Les mangroves des forêts primaires, particulières aux eaux tropicales, nécessitent plusieurs conditions :

- une eau relativement calme (à Mayotte, la barrière de corail protège d'une houle trop forte),

- une température moyenne annuelle de 28°,

- une zone de "platiers", soit une grande étendue de faible profondeur .

 

Les mangroves (une vingtaine sur Mayotte), ont un rôle très important, tant pour le lagon que pour l'île.

C'est un filtre naturel et un lieu d'échange entre les eaux douces et salées.

C'est également un lieu privilégié pour de nombreuses espèces qui viennent se reproduire dans ces espaces protégés.

 

La mangrove protège l'île des ouragans éventuels. Parallèlement, elle retient la terre provenant des collines après les fortes pluies et empêche ainsi l'étouffement de la flore aquatique.

 

Cette sortie en canoë est organisée par les Naturalistes de Mayotte. Sourire et conseils sont au rendez-vous... Les différentes espèces de palétuviers n'ont (presque) plus de secret pour nous !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Nous quittons ces lieux magiques, accompagnés par un Chevalier volant...

 

 

 



Publié à 07:53 le 31/03/2009 dans Paysages et flore
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Promenons nous au jardin...

 

La température commence à augmenter,  l'humidité aussi, c'est le moment idéal pour faire un tour d'horizon de notre jardin...

 

La fleur du Frangipanier est magnifique. Angaya Be en shimaore signifie "la grande fleur". Très odorantes, ces fleurs sont utilisées pour la confection de colliers. Nos visiteurs en auront certainement autour du cou...

 

 

 

 

Si Mayotte porte le surnom "d'île au parfum", c'est sans conteste grâce à la fleur d'Ylang-Ylang.  L'arbre peut atteindre 20 mètres de haut mais il dépasse rarement 2,5 m. Il est en effet taillé régulièrement pour la cueillette des fleurs qui seront ensuite distillées dans des alambics. Il est fréquent de voir ces alambics en bord de route ou au détour de sentiers, près de champs d'Ylang-Ylang. Ces fleurs sont magnifiques et produisent une huile essentielle servant de base aux plus grands parfums. Dès la tombée du jour, ce parfum se répand dans tout le quartier. Le fruit de cet arbre ressemble à de petites olives (non comestibles).

 

 

 

 

A Mayotte, avec la vanille, la culture de l'Ylang-Ylang est l'une des activités tournées vers l'exportation. Néanmoins l'île subit la concurrence des pays voisins à la main d'oeuvre moins chère (Madagascar). 

 

 

 

 

 

 

 

La pervenche de Madagascar orne notre jardin. Elle est également cultivée pour ses vertues thérapeutiques. Mais nous n'avons pas testé...

 

 

 

 

 Fleurs légères, voici l'épi bleu. Elle poussent sur des arbrisseaaux d'un mètre de hauteur.

 

 

 

 

 

Devant la varangue, un "galant de nuit" nous offre depuis une quinzaine de jours ses fleurs blanches et mauves. L'alternance des couleurs sur cet arbre est étonnant.

 

 

 

 

Du chiendant ! Je viens d'arracher des mètres et des mètres de cette lianne, la "fleur tonnelle". Bon, la beauté de sa fleur jaune me réconcilie un peu avec cette envahisseuse, qui accessoirement produit du latex...

 

 

 

 

Ce jasmin fleurit toute l'année. Ce n'est pas pour nous déplaire, tant sa légèreté et son éclat sont magnifiques. Je n'ai plus qu'à apprendre à confectionner les colliers de fête aux parfums exotiques...

 

 

 

 

 

 

 

 

Emblème des îles tropicales à elle seule, l'Héliconia Pendula ne passe pas inaperçue. En quelques jours, la fleur s'ouvre et dévoile une belle palette de tons...

 

 

 

 

 

 

 

Le "petit baobab" n'a rien à voir avec son illustre cousin. Dans un jardinet, il est juste plus adapté...

 

 

 

 

Notre guide de la flore locale précise que la "queue-de-chat" est une plante d'ornement qui "résiste au froid". Chic, on pourra en rapporter une à Argentan. Euh, après approfondissement, elle résiste effectivement au froid... jusqu'à 23°. Tant pis...

 

 

 

 

Le "bec de perroquet" apporte une nouvelle touche orangée dans le jardin.

 

 

 

 

Et enfin, roi de l'océan indien, le bougainvillier envahit notre territoire avec ses branches épineuses. Rouge, rose, mauve, blanc, il possède un assortiment généreux. Et nous en profitons avec grand plaisir...

 

 

 

 

 

 



Publié à 07:50 le 27/09/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Entre plages et mer

 

Fier comme bar-tabac, habillé idéalement pour chevaucher sa monture, le sourire émail diamant fixé aux lèvres, Olive nous conduit habillement vers les îlots du sud...

 

 

 

Et la découverte de ces îlots relève de la carte postale...

 

 

 

 

Autre balade, autre plaisir : la rencontre des dauphins. Un banc de plusieurs centaines de "stenelles" s'offre à nous, saute, vrille, tourne autour du bateau. Juste le temps pour nos amis de revêtir masques et tubas, et la rencontre sous l'eau se produit.

Dommage, sur le blog, que nous ne puissions pas mettre les sons. Parce que les cris des dauphins, c'est inoubliable. N'est-ce pas Aline ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les îlots Choisil sont un lieu bien sympathique pour se remettre de nos émotions...

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, le ponton de N'Gouja... cadre si romantique pour nos deux héros. Ouahh, qu'ils sont mignons...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 12:56 le 21/08/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Un anniversaire au soleil

 

Gallien a 9 ans et nous fêtons cet événement sur la plage de N'gouja (Maëlis, 6 ans, Elouan 11 ans... Merci maman de me rappeler l'âge de mes enfants !!)

 

C'est un lieu privilégié, pour ses paysages, bien sûr, mais surtout pour son herbier attirant de nombreuses tortues vertes.

 

Nous pouvons les observer en toute quiétude. Ce bonheur suppose que l'on protège cet environnement exceptionnel. Des mesures commencent à être prises, des études scientifiques sur les tortues marines valorisent ces écosystèmes... Eduquer, informer et apprendre à profiter de telles merveilles sont sans doute indispensables. Nous goûtons notre chance...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne devons pas oublier les apprentissages plus scolaires...

Mais quel bonheur d'apprendre à lire dans ces conditions !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les voici, par dizaines, à nager, brouter à quelques mètres de nous... Nous nous faisons tout petits et tranquilles auprès de ces animaux massifs et gracieux.

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 04:46 le 14/04/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Balade à Vahibé...

 

La saison des pluies arrive à terme, et nous sortons de notre coquille ! Bol d'air chaud, de soleil et de verdure sur des sentiers pas toujours bien balisés...

 

 

 

Les "obstacles" sont magnifiques et ne sauraient freiner notre équipée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En chemin, nous croisons des habitués souriants et agiles ! Nous avons l'autorisation de garder en mémoire ce portrait.

 

 

 

Les bambous géants sont impressionnants et nous enferment dans la brousse paisible...

 

 

 

Nous profitons avec les yeux, et la bouche ! Des citrons, des oranges se pavanent le long de notre chemin, nous leur faisons honneur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici une des activités répandue sur l'île : la fabrication de charbon de bois. Au coeur de la forêt, nous "tombons" sur ces amas de troncs, péniblement entassés (travail uniquement manuel). Les couches sont organisées par taille, la combustion se faisant probablement selon des règles savantes (je ne maîtrise pas la technique...).

 

 

 

 

Voici, en arrière plan, un espace ayant brûlé. Le charbon est ensuite stocké dans des paniers fabriqués avec des feuilles de palmier. On retrouve ces paniers vendus sur les bords de routes ou sur les marchés. Le charbon est quotidiennement utlilisé dans les foyers mahorais.

 

Ces amas de bois sont brûlés au coeur de la forêt. Cela peut paraître incroyable compte tenu de la végétation environnante, mais le taux d'humidité est tel que le risque d'incendie est quasi inexistant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et toujours nos compagnons de route nous observent...

 

 

 

C'est la fin de la journée, tout le monde embarque ! Hommes, femmes, enfants... c'est le retour vers les villages.


 

 

 



Publié à 11:56 le 5/03/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

Bivouac et bonheur...

 

Nous partons pour le nord de lîle, direction la plage de Fanou... Tout est prêt pour deux jours de bivouac : tentes, eau, palmes-masques-tubas, punch coco et autres éléments essentiels...

 

 

 

 

 

Nous repérons les lieux jusque là désertiques, quelle stratégie adopter pour profiter au mieux de cet univers splendide ?

 

 

 

 

 

Les enfants sont déjà au travail : l'observation du milieu aquatique est tout un art. Concentration, patience, persévérance sont les maîtres mots de cette journée... Qu'ils sont mignons, profitons de ces instants de liberté...

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà, notre petit coin de paradis ! Enfin, presque... La nuit a été brève : trop chaud (vraiment vraiment), des crabes nocturnes partout, une marée "très" montante (à fleur de tente), des moustiques gourmands... Mais au réveil, quel bonheur !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux jours superbes, et une soirée inoubliable : nous avons assisté à la "mise à l'eau" d'un bébé tortue fraîchement sorti de sa coquille. Les enfants étaient tout aussi ébahis que nous et nous avons accompagné, avec attention et respect, ce nouveau né vers la mer.

 

Les bébés tortues sont attirés par la lumière généralement dégagée par la lune et se dirigent instinctivement vers la mer normalement plus claire que la côte (excepté si cette dernière est illuminée par nos éclairages artificiels, cela désoriente alors les tortues qui n'atteignent pas l'eau...). Le parcours du nid jusqu'à l'eau permet à la tortue de cicatriser au niveau de son cordon, il ne faut donc toucher qu'avec les yeux et ne pas perturber la nature si bien conçue ! Sacrée leçon pour nous tous, souvenir merveilleux...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 12:02 le 24/01/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Randonnée au lac Kariani

 

Nous partons à la découverte de l'unique retenue d'eau naturelle de l'île...

En cette saison des pluies, nous aurions dû trouver un "lac" ! Seulement la saison n'est guère pluvieuse et le niveau d'eau est loin d'atteindre son maximum...

 

 

 

 

Un troupeau de zébus profite de la fraîcheur et de l'humidité des lieux...

 

 

 

 

 

Non loin de là, des explorateurs en herbe vérifient la profondeur de la retenue collinaire... Les moustiques affamés ne parviennent pas à perturber leur concentration !

 

 

 

L'environnement verdoyant n'est pas sans rappeler certains paysages normands, le soleil et la chaleur en plus...

 

 

 

...même les étables sont là !

 



Publié à 02:21 le 21/01/2008 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Retenue collinaire de Combani

Près de la maison, une retenue collinaire alimente le secteur en eau.

C'est aussi le cadre de balades sympas au milieu de la forêt, à la découverte de la flore et de la faune locale.

 

Ci dessous, la "cueillette" de l'écorce du cannelier, très odorant...

 

 

 

Un champ cultivé. Evidemment, on ne voit pas beaucoup de tracteurs, et c'est loin d'être une culture intensive (tant mieux).

 

 

Le coupe-coupe, outil indispensable dans ce monde végétal, 

 

 

 

 

Nous sommes observés tout au long de la promenade... 

 

 

Les bons fruits à pain, qui feront le repas du soir... 

 

 

Un élevage... en pleine pâture ! 

 

 

 

 

 

 

 

 



Publié à 07:18 le 10/12/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Le tour du Lac Dziani

 

Le Lac Dziani est le cratère d'un ancien volcan, sur Petite-Terre.

Un sentier de randonnée permet d'en faire le tour. L'autre versant donne sur le lagon.

 

 

La végétation dans le cratère est luxuriante, bénéficiant de l'humidité ambiante.

La couleur verte de l'eau provient de la présence de soufre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'autre côté du cratère, nous avons une très belle vue sur les plages jumelles de Moya.

 

 

D'en haut, nous pouvons même apercevoir les tortues sortant régulièrement de l'eau pour respirer.

 

 

 



Publié à 07:16 le 11/11/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Mont Choungui : un roc ? Non, un pic !

 

Le Mont Choungui, 3ème sommet de Mayotte, culmine à 594m.

Sa forme indique clairement que la montée sera rude ! 

 

 

La rando débute dans une végétation très dense, et le taux d'hygrométrie doit avoisiner les 95%. 

 

 

Puis le sentier monte entre les racines d'arbres, très utiles pour s'aggriper et véritablement escalader les 200 derniers mètres de dénivelé. 

 

 

 

 

 

Le panorama du sommet est exceptionnel et toute l'île se dévoile sous nos yeux émerveillés.

Ca valait le coup ! 

 

 

 

Un rocher suspendu au dessus du vide ajoute quelques sensations... 

 

 

 

Et on a profité de l'absence de ma belle-mère pour se rendre sur ce promontoire naturel chacun notre tour ! 

 

 

 

Vue d'ici, la forêt est splendide. 

 

 

Et après l'effort... 

 



Publié à 09:15 le 26/09/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (7) | Ajouter un commentaire | Lien

Plage de Mliah : la petite Seychelle...

 

 Après un quart d'heure de marche, nous avons découvert la plage de Mliah, dite "la petite Seychelle".

On se demande bien pourquoi !

 

Nous étions 5 sur la plage, ce qui n'est pas désagréable...

 

 

 

 

 

L'eau, quant à elle, n'est qu'à 25°. Eh oui, on est en hiver : les températures vont monter jusqu'en mars... 

 

 

Des makis nous ont accompagné sur le chemin du retour. L'agilité de ces petites bestioles est incroyable. 

 

 



Publié à 08:43 le 26/09/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

L'île aux parfums...

Septembre 2007 : les journées du patrimoine.

 

Nous avons visité l'écomusée de la vanille et de l'Ylang-Ylang.

Un brin d'histoire et de culture nous ont permis de découvrir une des richesses de l'île.

 

Une case traditionnelle en cours de construction (terre battue, feuilles de cocotier tressé...), 

 

 

Morgane ne perd pas une minute pour captiver les enfants, 

 

 

Puis nous suivons le sentier ethnobotanique (ça vous en bouche un coin, non ? Vous n'avez pas ça en Normandie !)

 

 

 

Des papayes sur leur arbre (et avec quoi on ramasse la papaye ??), 

 

 

 

Une variété de bananes rouges (excellentes),

 

 

 

La fleur du régime de banane est magnifique. Le régime est bon à couper, encore vert, lorsque la fleur fane, 

 

 

 

Une fleur d'Ylang-Ylang, au parfum envoûtant, qui ne se déclare qu'à la tombée de la nuit. C'est cette huile essentielle qui a fait une partie de la renommée de Guerlain. C'est le ramassage de ces fleurs qui a entraîné la condamnation de ce même Guerlain pour recours massif à une main d'oeuvre clandestine, particulièrement bon marché (officiellement, le kilo de fleurs se paie 22 centimes d'euro !). Un arbre produit 5kg de fleurs par an...

 

 

 

 

Un jaquier (qui produit des jaques, le plus gros fruit au monde). Ses fruits poussent directement sur le tronc. Les petites alvéoles à l'intérieur sont succulentes (le goût des Dragibus !) mais protégées par une couche de sève très collante qui nécessite de s'enduire les doigts d'huile avant de l'ouvrir,

 

 

 

Un pied de vanille, autre fleuron de la culture Mahoraise, 

 

 

 

Et un fruit typique : le Nanasi (en Shimaoré dans le texte) 

 



Publié à 08:49 le 19/09/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Randonnée sur "Petite terre"...

 

Nous sommes partis avec Matulay Explorer, une association de randonneurs, pour découvrir "Petite terre" et les fameuses plages de Moya.

La barge, véritable institution à Mayotte :

 

 

 

L'attente de la barge, 

 

 

La descente de la barge. 

 

 

Une fois passée la barge (pour relier Grande-terre à Petite-terre), nous avons pu démarrer notre rando, avec la grande terre et le lagon en toile de fond... 

 

 

Sous nos yeux, la barrière de corail qui délimite le lagon et ses eaux calmes...

 

 

 

 

 

Puis les plages jumelles de Moya...

 

 

Sur le chemin, un banga (habitation des adolescents mahorais), en cours de construction...

 

 

La plage de Moya, d'en-bas !

 

 

 

 

 



Publié à 11:08 le 10/09/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

En route vers les Ilôts Choisil...

Les Ilots Choisil sont un petit archipel au nord ouest de l'Ile principale.

En canöé, nous avons mis 40 minutes depuis la terre ferme pour rejoindre ce petit paradis.

Notre embarcation s'est assez vite révélée à la limite de flottaison : 4 sur un canoë pour 3, avec un bateau gonflable accroché derrière afin de transporter le 5ème élément (de la famille) et le matériel nécessaire à ce type de balade. Les vagues terribles contribuaient à l'ambiance.

 

Bon, d'accord, j'en rajoute un peu pour inquiéter ma belle-mère...

 

Une vue de la route avant de partir...

 

 

L'arrivée sur une petite crique déserte,

 

 

 

Un petit tour dans l'eau, évidemment !

 

 

Le retour vers le village de départ...

 

 

Notre embarcation...

 

 

Et la vue une fois revenus sur la terre ferme. Belle journée !

 

 

 

 



Publié à 10:21 le 10/09/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Rando vers la pointe de Sasiley, avant la baingade avec les tortues...

 

Le sentier menant à la plage de Sasiley serpente au milieu des baobabs,

 

 

 

que les enfants n'hésitent pas à escalader...

 

 

L'arrivée à la plage est plutôt sympathique...

 

 

 

Un mahorais nous a très gentiment offert des fruits à pain qu'il venait de faire frire à l'huile, selon la méthode traditionnelle de préparation du "voulé",

 

 

C'était délicieux : le goût des frites, en plus gros, et dans un cadre idyllique... un régal !

 

 

avant un pique-nique bien mérité...

 



Publié à 09:50 le 25/08/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (4) | Ajouter un commentaire | Lien

Cocotiers, bambous et bananiers sur le sentier de la cascade de Soulou...

 Une petite rando conduit à la plage de Soulou, célèbre pour sa cascade d'eau douce. Nous avons également bien profité de la plage merveilleuse... 

 

Cocotiers, 

 

Bambous géants... 

 

 

Bananiers, et leur régime, 

 

 

 

La cascade de Soulou,

 

 

 

La plage de Soulou... 

 



Publié à 09:15 le 25/08/2007 dans Paysages et flore
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien